Print Friendly, PDF & Email

La crise du système libéral est partout. Le changement climatique est indéniable. Année après année, crise après crise, les fractures se multiplient. En France, la longue tradition d’insurrection populaire a culminé entre 2016 et 2019, avec la révolte contre la “Loi Travail” et la révolte des Gilets Jaunes. La répression a été terrible, les victimes de violences d’État ont été des milliers.

La France est l’un des seuls pays d’Europe a utiliser des armes de guerre contre la population : grenades et balles de gomme sont employées depuis les années 2000 et ont laissées des milliers de personnes blessées et mutilées. Plus de 40 personnes ont été éborgnées au cours des six dernières années et plus de cinq ont eu une main arrachée [lien : https://desarmons.net/2021/09/16/inventaire_eborgnes/].

La police française veut toujours plus de pouvoir et toujours plus de sang sur les pavés. En mai 2016, ils se rassemblaient par centaines avec l’extrême-droite sur la place de la République. Fin septembre 2022, ils créaient une alliance de treize syndicats en présence du ministre de l’intérieur dans la plus grande salle de la Bourse du Travail, place de la République, démontrant la longue déchéance des syndicats de travailleurs français, vendus à l’Etat et au Capital.

Le 15 septembre 2016, également sur la place de la République, notre ami et camarade Laurent, syndicaliste de la santé, a eu un œil arraché par une grenade lancée par un policier antiémeute [liens : https://desarmons.net/2016/09/17/laurent-theron-blesse-a-loeil-le-15-septembre-2016-a-paris/ + https://desarmons.net/2018/12/03/entretiens-avec-laurent-theron-eborgne-par-une-grenade-de-desencerclement-le-15-septembre-2016/].

Les 12, 13 et 14 décembre 2022, Alexandre Mathieu sera l’un des rares policiers de l’histoire contemporaine a être jugé par la Cour d’Assises pour avoir mutilé un manifestant (1). Il sera défendu par le pire des avocat-e-s, Laurent Franck Liénard, spécialisé dans la défense de tous les policiers les plus violents [lien : https://desarmons.net/2019/06/18/maitre-lienard-un-avocat-au-service-de-lordre/].

Nous n’attendons rien de l’institution judiciaire. Nous avons décidé d’organiser un tribunal populaire en amont (11 novembre et 11 décembre) et pendant ces trois jours de décembre. Ce procès sera celui de la Police, de la Justice et de l’État.

Ce procès sera aussi l’occasion de dénoncer le racisme systémique et de donner la parole aux proches de victimes de crimes policiers.

Le programme :

  •  Vendredi 11 NOVEMBRE à partir de 14:00 – Lycée Autogéré de Paris (L.A.P.), 393 rue de Vaugirard, Paris15  – LA FABRIQUE DU NON-LIEU ET DE L’IMPUNITE
  •  Dimanche 11 DÉCEMBRE à partir de 14:00 – La Parole Errante, 8 rue Debèrgues, Montreuil – REQUISITOIRE CONTRE L’ETAT & PROCÈS POPULAIRE

Le Mercredi 30 NOVEMBRE, Place des Fêtes à Paris20, une projection du documentaire A Nos Corps Défendants sera organisée dans lequel des personnes s’expriment sur les violences qu’elles ou leurs proches ont subies.

Nous invitons toutes les personnes concernées et tou-te-s nos camarades, en France comme ailleurs, à nous rejoindre à Paris à l’occasion de ce procès.

Celles et ceux qui ne pourront pas venir à Paris à Paris sont invité-e-s à organiser partout des actions de solidarité le second jour du procès, le 13/12. Contre l’État français et contre la violence hégémonique de tous les États ! En solidarité avec toutes les victimes des violences d’État !

Rejoignez-nous sur notre canal Telegram d’information : https://t.me/+B_snr_1jgUo0NDA0

La solidarité est notre arme !

(1) Il existe 3 précédents : un policier est passé aux Assises de la Marne en septembre 2022 pour avoir mutilé Maxime Beux en marge d’un match de foot en 2016 ; un policier a été jugé (et relaxé) en 2018 par la cour d’assises de Seine-Saint-Denis pour avoir mutilé, avec la même grenade GMD que dans l’affaire de Laurent, Fatouma Kébé en 2013 à Villemomble (flic relaxé également en appel) ; un gendarme est passé aux Assises de Mayotte en 2015 pour avoir mutilé Nassuir Oili en marge d’une manifestation en 2011.

————ENGLISH VERSION—————————————-

1312 Trial – Laurent’s mutilation : invitation to the popular trial of the police and of the justice !

 

The crisis of the liberal system is everywhere. Climate change is undeniable. Year after year, crisis after crisis, the fractures are multiplying. In France, the long tradition of popular insurrection culminated between 2016 and 2019, with the uprising against the Labor Law reform and the Yellow vests uprising. The repression has been terrible, the victims of state violence have been thousands.

France is one of the only countries in Europe to use weapons of war against the population: grenades and rubber bullets have been used since the 2000s and have left thousands injured and maimed. More than 40 people were blinded during the last six years, and more than five got their hands torn out [link].

The French police always want more power and more blood on the pavement. In May 2016, they were gathering by the hundreds with the far right in the Place de la République. At the end of September 2022, they created an alliance of thirteen unions in the presence of the Minister of the Interior in the largest room of the Bourse du Travail, Place de la République, demonstrating the long decline of French workers’ unions, sold out to the State and the Capital.

On September 15, 2016, also on the Place de la République, our friend and comrade Laurent, a health care trade unionist, had an eye torn out by a grenade thrown by a riot police officer.

On December 12, 13 and 14, 2022, this police officer will be one of the first police officers in modern history to be tried by the High Criminal Court for mutilating someone during his duties. He will be defended by the worst lawyer in the world, Laurent Franck Liénard, who specializes in the defense of all the most violent police officers [link].

We do not expect anything from the judicial institution. We have decided to organize a people’s court before (November 13 and December 11) and during these three days of december. This trial will be the trial of the police, the justice system and the state.

This trial will also be an opportunity to denounce systemic racism and to give a voice to the relatives of victims of police crimes.

THE PROGRAMM

  • NOVEMBER 11 from 2 pm – Lycée Autogéré de Paris (L.A.P.), 393 rue de Vaugirard, Paris15 – THE FABRIC OF CASE DISMISSAL & IMPUNITY
  • DECEMBER 11 from 2 pm – La Parole Errante, 8 rue Debèrgues, Montreuil – INDICTMENT OF THE STATE & PEOPLE’S TRIAL

We invite all the primarily concerned and all our comrades, from France and elsewhere, to join us in Paris on the occasion of this trial.

Those who cannot come to Paris are invited to organize solidarity actions everywhere. Against the French state and against the hegemonic violence of all states ! In solidarity with all victims of state violence !

Join us on our Telegram info channel : https://t.me/+B_snr_1jgUo0NDA0

Solidarity is our weapon!