Une équipe d’avocates dédiée aux affaires de violences policières

Depuis 2018, notre collectif a oeuvré pour s’organiser avec une équipe d’avocates afin de proposer aux proches de victimes de violences policières la garantie d’être accompagné-es et conseillé-es par des avocates qui :

– travaillent collectivement sur les dossiers entre consoeurs : désigner l’une d’elles, c’est les désigner toutes, c’est à dire qu’elles se concerterons à plusieurs sur la stratégie juridique et partageront leurs expériences et jurisprudences respectives, sans que ça ne vous coûte plus cher ;

 

associent les victimes et/ou leurs proches à la construction d’une stratégie juridique, s’interdisant de leur imposer une stratégie, tout en leur garantissant un suivi et une disponibilité à long terme, et pas seulement le temps de l’exposition médiatique ;

 

laissent les victimes et/ou leurs proches libres de choisir comment parler de leurs affaires, sans chercher à contrôler la communication ;

 

– participent avec les militant-es et collectifs engagé-es contre les violences d’Etat à une veille sur les affaires de violences policières, les associant (en accord avec les victimes et/ou leurs proches qui en font le choix) à la communication médiatique ou la mise en place d’actions de sensibilisation et de dénonciation, ainsi qu’au suivi psychologique des victimes et de leurs proches ;

 

– ont conscience des enjeux politiques liés aux violences d’Etat et de la nécessité de les dénoncer publiquement, refusant tous les processus médiatiques consistant à salir les victimes ou à les exposer si elles n’en ont pas fait le choix, ainsi que de leur faire porter une part de responsabilité dans ce qui leur est arrivé.

Nous avons fait ce choix pour que les victimes et leurs proches cessent de se laisser guider dans leur choix par l’équation “ténor du barreau / gros avocat réputé = bon choix de défense” ou par une recherche Google “avocat violences policières“, qui ne fera que mettre en avant les avocats qui choisissent de se faire connaître en se montrant devant les caméras de journalistes et en raflant tous les dossiers “médiatiques”, quitte à faire travailler dessus leurs collaborateur-ices.

Le choix de s’organiser avec une équipe d’avocates féminine a été fait afin de s’affranchir au plus possible de l’hégémonie masculine sur la défense des affaires comportant des enjeux sociétaux importants, et parce que par expérience, nous avons constaté qu’il était plus facile de s’organiser de façon sensible et en confiance avec des avocates femmes. Cela n’empêche en rien ces avocates de s’associer dans la préparation de leurs dossiers avec des avocats hommes.

Nous ne pouvons pas afficher ici les coordonnées de ces avocates, par soucis de déontologie. Nous invitons donc toutes les victimes et familles de victimes, ainsi que les collectifs alliés, à nous contacter pour être mis en lien avec cette équipe d’avocates.

CONTACT