1999 – 2019 : En 20 ans, l’Etat français a rendu borgne au moins 54 personnes !

Cela fait quatre ans que nous recensons les mutilations graves par des armes de police.

Nous avons pu contacter ou rencontrer un certain nombre de blessés, d’autres non.

Certain-es sont aujourd’hui devenu-es des amis.

D’autres sont devenu-es subitement des combattant-es, à qui la blessure a donné la rage.

Nous exprimons notre soutien envers tou-tes, et notre solidarité particulière envers ceux et celles avec qui nous partageons nos idées, notre vision du monde et notre combat contre les violences d’État.

Les armes incriminées : le FLASH BALL, le LBD 40 et les GRENADES DE DESENCERCLEMENT (DMP)

Notre objectif principal est de désarmer l’État, et nous nous y employons quotidiennement. Mais il nous manque la force du collectif, alors nous appelons tou-tes les mutilé-es à prendre contact avec nous pour envisager la suite :

assemblee-blesses@riseup.net