Le tribunal de Pontoise juge le policier qui a éborgné Bruno et Alexandre le 9 mai 2009 à Villiers le Bel

On apprend par un unique article du Parisien que le policier qui a tiré au Flashball et mutilé Bruno et Alexandre le 9 mai 2009 lors d’une intervention de police à la cité de la Cerisaie de Villiers-sur-Marne, a été jugé le 13 septembre 2018.

Le jour des faits, des CRS interviennent à proximité de la résidence des Bleuets, suivis d’une patrouille de police supposément appelés sur place pour un tapage nocturne.

Le blog d’Alain Bertho reproduit quelques articles revenant sur les événements : https://berthoalain.com/2009/05/10/affrontements-a-villiers-le-bel-mai-2009/

La version policière affirme que la patrouille aurait été prise à partie par plusieurs dizaines de jeunes et aurait été acculée et contrainte de faire usage de son arme en situation de légitime défense. Les policiers prétendent avoir été agressé par Bruno et Alexandre, ce qui est en partie démenti par la procédure. Ceux-ci, poursuivis par ailleurs pour avoir “participé aux émeutes”, sont quasiment innocentés avant que l’affaire soit jugée : Alexandre est placé sous statut de témoin assisté, tandis que le Parquet requiert une dispense de peine pour Bruno, au vu des “graves conséquences” qu’il subit encore aujourd’hui.

Contre le policier, qui n’était pas formé à l’usage du Flash Ball, le procureur requiert six mois de prison avec sursis.

L’avocate de Bruno et Alexandre est Me Caty Richard.

Le délibéré est rendu le 11 octobre 2018 : le policier est condamné à 3 mois de prison avec sursis. Comme quoi, crever les yeux de deux personnes à l’aide d’une arme à feu est puni avec la même sévérité qu’un vol à l’étalage…

 


Dans la presse mainstream :