Lancement d’une campagne contre les brigades spéciales

Après la multiplication de faits d’armes violents de la part des Brigades Spécialisées de Terrain depuis leur création en 2010, des personnes se mobilisent pour leur disparition pure et simple.

En solidarité avec les vendeurs à la sauvette, harcelés, agressés et rackettés par les BST de Barbès, Belleville, Porte de Montreuil et Saint Ouen,

En solidarité avec la famille Kraiker, agressée et harcelée par la BST de Pantin,

En solidarité avec les jeunes de la dalle Rozanoff, harcelés, humiliés et attouchés par la BST de Paris 12eme,

En solidarité avec Théo, agressé et violé par la BST d’Aulnay sous Bois,

En mémoire de Selom et Matisse, mort percutés par un train en essayant de fuir les contrôles agressifs de la BST de Lille,

[article en cours de rédaction]