Collectif Ali Ziri – Argenteuil

banner_ali_ziri

http://collectif-ali-ziri.over-blog.com

Ali Ziri, 69 ans, est décédé, asphyxié, le 11 juin 2009, après son interpellation par la Police Nationale à Argenteuil lors d’un contrôle routier. Le 15 octobre 2012, la Cour d’appel de Versailles a entériné la décision du Procureur de la République du Tribunal de Pontoise qui avait requis un non-lieu, pour les policiers.

Ce non-lieu était injustifiable parce qu’injustifié aux yeux de la famille, des avocats et du comité de soutien. En effet, malgré la succession de trois juges d’instruction sur cette affaire, ni les policiers mis en cause, ni les témoins n’ont été entendus par les juges. Malgré la demande de l’avocat de la famille, il n’y a eu ni reconstitution, ni visionnage de la vidéo montrant l’arrivée au Commissariat de Messieurs Kerfali et Ziri.

Partant de ce constat, la Cour de cassation de Paris a cassé, le 18 février 2014, le non-lieu sur la base de la remise en cause complète du travail des juges. Dans son arrêt, elle répète par 4 fois : « la chambre de l’Instruction n’a pas légalement motivé sa décision ».

L’affaire a été confiée à la Cour de Rennes, qui a confirmé le non lieu le 12 décembre 2014.

Rappelons que sur les 5 cas de morts aux mains de la police étudiés par Amnesty International, les non-lieux se sont accumulés. La Cour de cassation a annulé celui prononcé dans l’affaire Ali Ziri par la chambre d’instruction de la Cour d’appel de Versailles…… pour défaut d’instruction.

Le collectif Vérité et justice pour Ali Ziri poursuit son combat pour faire éclater la vérité dans cette affaire de violence policière et prépare la commémoration du 5ème anniversaire de la mort d’Ali Ziri.

Contact :
 
Telephone : 01 39 80 45 40
Email : collectifaliziri@yahoo.fr